Badoit (Gazeuse)

Son origine

Difficile de concevoir que la douceur du Massif central résulte de mouvements géologiques d’une violence inouïe, et pourtant. Le plus ancien et le plus vaste de ces massifs montagneux a pris sa forme actuelle il y a environ 25 millions d’années, lors de la formation des Alpes et des Pyrénées. C'est là, au cœur d'un terroir généreux et protégé, à la croisée des monts du Lyonnais et de la plaine du Forez, que s'accomplit quotidiennement le miracle de l’eau minérale naturelle pétillante* Badoit. Avant d'atteindre sa source à Saint-Galmier, une petite ville située dans la Loire, à quelques encablures de Saint-Étienne, l’eau tombée du ciel suit un long périple souterrain durant lequel elle va connaître de profondes métamorphoses.
À l’origine de tels changements, un sous-sol singulier, qui se caractérise par l’existence de profondes fractures de l’écorce terrestre, nées d’une puissante activité tectonique il y a des millions d’années.
Ces failles permettent la remontée de gaz carbonique issu du manteau terrestre, au contact duquel l'eau va se charger, avant d'émerger avec de fines bulles à la source Badoit à une température constante de 16°. (Texte tiré du Site internet de Badoit http://www.badoit.fr)

Badoit et la restauration

La relation unique de Badoit avec le repas prend une dimension toute particulière grâce à son ancrage dans l’univers de la restauration. Dès 1837, Auguste Badoit avait choisi les restaurateurs comme revendeurs et leur nombre n’a fait qu’augmenter au fils des années.

Sa composition

Calcium 153 mg/l
Magnésium 80 mg/l
Sodium 180 mg/l
Potassium 11 mg/l
Silice 27 mg/l
Bicarbonate 1250 mg/l
Nitrate 1.2 mg/l
Sulfates 35 mg/l
Chlorure 54 mg/l
pH = 6

Prix: 1.8 €